Ressources scientifiques

Surveillance des naevus (grains de beauté) pendant la grossesse

Dr Benchimol Yéhouda10 mars 2015

Définition

Les nævus (ou “grains de beauté”) sont des tumeurs mélanocytaires bénignes.
Les mélanocytes sont des cellules disposées à l’état normal de manière isolée entre les cellules de la peau et sont chargées de fabriquer un pigment appelé mélanine destiné à protéger la peau vis-à-vis des rayonnements ultraviolets.

Chaque individu possède de cinq à plus de cent nævus. La plupart des nævus apparaissent dans l’enfance et varient peu au cours de la vie.
Un changement d’aspect d’un nævus doit faire suspecter un mélanome.
Le mélanome est un cancer de la peau issu des mélanocytes.

Évolution de la peau pendant la grossesse

Les modifications hormonales, métaboliques et immunologiques de la grossesse provoquent de nombreuses modifications de la peau et stimulent les cellules pigmentaires de l’organisme. Une hyperpigmentation est observée chez 90 % des femmes enceintes, d’intensité variable. Cette hyperpigmentation concerne soit des structures déjà pigmentées comme les mamelons, soit des structures habituellement non pigmentées comme la ligne médiane abdominale ou des zones cutanées exposées à la lumière comme le visage, réalisant alors un mélasma. Ces hyperpigmentations régressent la plupart du temps après l’accouchement.

La stimulation du système pigmentaire affecte également les nævus pigmentaires dont la coloration peut s’intensifier. Leur forme peut également être affectée sur la paroi abdominale du fait de sa distension et faire craindre la transformation en mélanome. L’augmentation de taille est alors symétrique et homogène. Il n’y a normalement pas de variation significative du nombre de nævus.

A ce jour, aucune étude n’a montré de rôle favorisant de la grossesse sur la transformation maligne des nævus pigmentaires. Mais compte tenu du fait que l’incidence des mélanomes augmente chez les femmes en âge de procréer, une surveillance et l’ablation d’un nævus suspect sont recommandées.

Examen clinique

Pour l’étude fine des lésions pigmentaires le dermatologue utilise un dermoscope. La dermoscopie est une méthode simple pour le diagnostic précoce du mélanome malin et pour le diagnostic différentiel des autres lésions pigmentées.
Pour l’analyse des nævus, on utilise la règle dite ABCD. Un nævus est suspect lorsqu’il est Asymétrique ; à Bords irréguliers ; avec plusieurs Couleurs et/ou de Dimension supérieure à 6 mm.

regle abcd

La règle ABCD

Surveillance

La surveillance médicale recommandée pendant la grossesse doit comporter un examen régulier des nævus pigmentaires, au besoin à l’aide de photographies de référence si les nævus sont nombreux.

La découverte d’un mélanome pendant la grossesse est rare et est estimée à 4 sur 100 000 naissances. Environ 8 % des mélanomes des femmes en âge de procréer sont découverts en cours de grossesse.

Si en cours de la grossesse un nævus est simplement élargi sur une zone de distension et qu’il n’est pas suspect selon la règle ABCD, on peut rassurer la patiente et veiller à ce qu’il retrouve un aspect normal après l’accouchement.
Si le nævus pâlit ou fonce de façon homogène, on peut également simplement le surveiller.

Lorsqu’il s’agit en revanche d’un nævus apparu pendant la grossesse ou d’un nævus suspect selon la règle ABCD il faut adresser la patiente au dermatologue qui réalisera une dermoscopie afin de juger si son ablation est nécessaire. Son exérèse (ablation) doit alors être effectuée sous anesthésie locale, sans attendre l’accouchement, avec la réalisation d’un examen anatomopathologique. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un nævus pigmentaire bénin, parfois légèrement atypique.

Risque de transformation

Sont à plus haut risque :

  • les femmes ayant déjà eu un cancer cutané ;
  • les femmes porteuses d’un syndrome des nævus atypiques ;
  • les femmes appartenant à une famille avec prédisposition génétique connue pour le mélanome.

Diagnostic différentiel

Il faut distinguer le nævus pigmentaire bénin d’autres lésions dermatologiques, à l’aide d’une dermoscopie :

  • Lentigos ;
  • Ephélides ;
  • Histiocytofibromes ;
  • Kératose séborrhéique ;
  • Carcinome basocellulaire nodulaire ;
  • Angiome ;
  • Mélanome débutant…

A lire aussi

Top
Informations Coronavirus